Me voici à Oulan-Oude, la toute dernière de mes étapes russes. J’y rejoins Atle, un finlandais que j’ai rencontré à Irkoutsk et qui a été sympa de me prévenir que les billets de bus pour la Mongolie partaient très vite. Il en a même réservé un pour moi (heureusement, parce que je suis partie le jour d’expiration de mon visa).

A quelques pas de l’auberge, il y a la plus grosse tête de Lénine du pays.

P1030308Je passe un bon moment avec des gens intéressants à l’auberge. Le propriétaire m’apprend à jouer l’hymne bouriate à la flûte. Je rencontre un Américain qui a fait les mêmes études que je m’apprête à commencer et qui me donne plein de conseils; il traverse la Russie à vélo, c’est impressionnant. La plupart des gens ici vont ou viennent de Mongolie. Je retrouve même par hasard une fille super sympa rencontrée à Saint-Pétersbourg, le monde est petit!

Dehors, j’ai l’impression bizarre de n’être ni totalement en Europe, ni totalement en Asie. Les traits des gens sont à la fois occidentaux et asiatiques, et l’atmosphère est un espèce de mélange des deux, avec le calme asiatique mêlé aux infrastructures européennes. La ville en elle-même ne m’impressionne pas beaucoup, bien qu’elle ne soit pas désagréable.

Avec Atle et un des employés de l’auberge, on visite la ville puis on va voir un monastère bouddhiste qui la surplombe. Ça me fait tout bizarre, ça me rappelle plein de souvenirs d’Asie! D’être arrivée là si progressivement fait que je n’ai pas eu de choc culturel, comme quand tu débarques tout à coup de l’avion dans un nouveau monde. C’est une belle façon de voyager, je trouve.

P1030338

Mon coeur se serre un peu: ce sont mes derniers instants dans cet immense pays. Le temps passe si vite… Je repense à toutes les rencontres, toutes les expériences, toutes les épreuves que j’ai traversé pendant ces 30 derniers jours. Quel beau parcours. Je peux partir sereine.

Mongolie, me voici!

P1030347

PS: Je remarque que des personnes viennent tous les jours voir s’il n’y a pas de nouveaux articles. Comme il m’arrive de ne rien écrire pendant de longues périodes, pour vous épargnez la perte de temps et au cas où vous ne le saviez pas, il existe l’option de s’abonner à mon blog. Il y a un petit bouton pour ça. Comme ça, vous recevrez un mail à chaque nouvel article et n’aurez plus besoin d’y retourner pour rien. Voilààà!! Bisous bisous

Your Message...Your name *...Your email *...Your website...

Leave a Reply

Your email address will not be published.